Projet de parc éolien de La Perche

 

Présentation :

Ce projet éolien est situé dans le département du Cher (18) sur la commune de La Perche. La zone d’étude correspond au plateau agricole à l'ouest de la commune, elle s’appuie sur la distance réglementaire aux habitations et s'étend sous forme d'un sablier effilé du nord au sud. Elle intègre les terres dites les Suchot, la Combe, les Ecoussats, les Noieries, les Pérasses, les Mats, les Brandes de Buhard et le Fumat.

 

Etudes :

Les premières discussions ont été initiées en 2016, avec les élus locaux dans un premier temps, puis avec les propriétaires fonciers et les exploitants agricoles dans un second temps. En parallèle, plusieurs organismes et administrations ont été consultés, en particulier les services de l’Etat, l’Armée et l’Aviation civile. Tous ces éléments ont permis d'évaluer la faisabilité technique de la zone. Cette dernière étant assurée, la population a été informée par une permanence publique en janvier 2017 et les expertises ont pu ensuite être lancées en été 2017. Ainsi :

  •  L’étude environnementale s’est déroulée pendant près de deux ans, entre septembre 2017 et juillet 2019. Dans un premier temps, les experts ont recensé l’ensemble des espèces et habitats présents sur site, tout en évaluant leur localisation, leur population, leur comportement et leur sensibilité naturelle face à l’éolien. Puis de façon fréquente, des mesures ont été prises afin que le parc éolien n’engendre que les impacts les plus faibles et acceptables possibles. En outre, une mesure d’accompagnement a également été prise, consistant en la plantation de plusieurs centaines de mètres linéaires de haies multi-strates, très bénéfiques à l’ensemble des espèces présentes sur site. L’étude conclut, pour toutes les espèces, à une absence de risque de mortalité de nature à remettre en cause le maintien ou la restauration de la population locale.

 

  • L'étude paysagère a été menée au printemps 2018. A travers le croisement d’informations issue d’un travail de terrain, de données bibliographiques et d’outils informatiques, elle a permis d’évaluer l’incidence du parc éolien sur le territoire, et ce, jusqu’à 20 km autour de La Perche. Les perceptions visuelles ont été organisées selon trois thèmes majeurs : les voies de communication, le patrimoine culturel et les lieux d’habitation. L’évaluation des impacts en chaque point du territoire s’est principalement basée sur la visibilité du parc éolien, son échelle et son emprise horizontale mais doit néanmoins être relativisée au regard de la distance, la fréquentation et l’accessibilité du lieu, la fenêtre visuelle et les interactions avec les éléments du paysage. Les conclusions de l’étude exposent que la linéarité de l’implantation rend la lecture facilement appréhendable quel que soit le point de vue de l’observateur ; il ne crée pas d’effet de saturation visuelle lié à un surnombre ; il ne rentre pas en conflit avec l’échelle du paysage d’accueil en créant des ruptures d’échelle ; et il n’est pas de nature à altérer la qualité patrimoniale des monuments.

 

  • L’étude acoustique s’est déroulée de la façon suivante : 1) La réalisation d’une campagne de mesures correspondant à l’évaluation des niveaux sonores actuels (donc en l’absence d’éoliennes), tout autour de la zone d’étude. 2) L’élaboration des calculs prévisionnels permettant de simuler la présence d’éoliennes dans l’environnement et d’évaluer le bruit supplémentaire. 3) La création de mesures correctives permettant de contrôler les émissions sonores du parc éolien en amont afin de respecter la réglementation après sa construction.En résumé, le futur parc éolien possède d’ores-et-déjà un plan de bridage permettant de ralentir la rotation des éoliennes (et donc d’en réduire le bruit), dans certaines conditions de vent, de manière à toujours respecter la réglementation.

 

  • Un mât de mesure de vent a été installé entre le mois de juillet 2018 et janvier 2020. Il a permis de mesurer avec une très grande précision le profil du vent sur site (vitesse et direction) ainsi que le taux d’humidité et la température. A l’issue de cette campagne de vent, les données récoltées ont été comparées avec les statistiques long terme des stations Météo-France les plus proches afin d’évaluer précisément le potentiel du site et de décider du modèle d’éolienne le plus mieux adapté. Cette étude a permis de sélectionner des éoliennes de type Vestas E136-3.6 ou Enercon E138-4.2. Cela signifie un rotor d'un diamètre d'environ 136 m tournant autour d'un moyeu situé à 97 m, pour une puissance unitaire de 3,6 MW. A partir de ces machines, le parc éolien pourra produire jusqu'à 24 GWh d'électricité par an.

 

Une nouvelle implantation pour le projet :

Cette nouvelle implantation est le fruit d'une réflexion menée au cours de ces derniers mois sur l’amélioration du parc éolien en matière de paysage et de biodiversité. En ne gardant qu’une seule ligne de quatre éoliennes, le parc voit sa production d’électricité augmentée, garantit la tranquillité des riverains, tout en assurant une identification aisée dans le paysage.

 

Concertation :

En parallèle de ces études et afin de garantir une totale transparence sur le projet, les élus et représentants d’ERG se sont accordés sur la volonté d’apporter un maximum d’informations aux riverains du projet. La société porteuse du projet a tenu à intégrer la population dans le développement du projet, à travers des ateliers de concertation et co-construction. Deux ateliers se sont déjà déroulés les 16 mai et 27 juin 2018, dont les thèmes et comptes-rendus sont consultables ci-dessous, et un troisième est à venir début décembre. En outre, un dossier de concertation, exposant toutes les informations sur le projet, a été mis à la disposition du public pendant près de trois mois dans les mairies des communes environnantes ainsi que sur le site internet d’ERG (voir plus bas).

Premier atelier de co-construction - L’éolien sur notre territoire : en quoi cela nous concerne tous ?  - 16/05/18

Un atelier de concertation est un temps et un lieu pour échanger autour d’un projet qui nous concerne tous. Habitants, élus, ou simples curieux ont la parole et interviennent sur le même pied d'égalité.

Lors de ce premier atelier, les participants ont pu partager leurs connaissances sur l'éolien et les énergies de manière générale. Les experts du territoire - que sont les habitants - ont pu réfléchir avec les experts de l'éolien à la meilleure manière de concevoir le projet éolien.

Le compte-rendu de ce premier atelier est consultable plus bas.

Deuxième atelier de co-construction - Quelle est la meilleure implantation pour notre parc éolien ? - 27/06/18

Ce deuxième atelier a permis aux participants de travailler sur des scénarios d'implantation en petit groupe. Des travaux qui ont été ensuite utilisés lors de la mise sur pied de l'implantation finale.

Le compte-rendu de ce second atelier est consultable plus bas.

Troisième atelier de co-construction - Comment intégrer au mieux un projet éolien sur notre territoire ? - 05/12/18

Durant ce troisième atelier les participants ont pu réfléchir aux mesures d'accompagnement les plus adaptées à leur territoire. Des mesures qui seront rediscutées et mises en place lors de l'obtention des autorisations.

Le compte-rendu de ce troisième atelier est consultable plus bas.

 

Visite découverte d'un parc éolien :

Afin de permettre aux habitants de La Perche et des communes environnantes d'apprécier le fonctionnement et les caractéristiques d'un parc éolien, une visite découverte a été co-organisée avec la communauté de communes Berry Grand Sud en 2019. L'équipe ERG était présente pour répondre à toutes les questions et présenter de nouveau le projet sur La Perche.

 

 Où en sommes-nous ?

Un premier dossier de demande d'Autorisation Environnementale a été déposé auprès des services de l'Etat enfévrier 2020.

Après une demande de compléments d’information demandée par l’administration en mars 2020, nous nous apprêtons à redéposer un dossier sur la base de la nouvelle implantation (cf. carte ci-contre). Si le dossier est recevable, il pourra alors passer en Enquête-Publique, où chacun pourra consulter la version finale et rendre son avis.

Ce dossier comporte les rapports des différentes études réalisées au cours de ces trois dernières années, dont l'étude paysagère, l’étude acoustique et l’étude environnementale, mais également le descriptif détaillé des travaux, les mesures ERC (Eviter Réduire Compenser) appliquées, et l'ensemble des documents administratifs nécessaires à l'installation d'un parc éolien.

Nous y avons aussi intégré vos suggestions émises lors des différents ateliers de concertation à savoir : limiter la hauteur des éoliennes, porter une attention particulière à l’acoustique, éloigner au maximum les éoliennes vis-à-vis des lieux-dits alentours, planter et entretenir des haies propices à la biodiversité sur le territoire.

 

Dates clés

Fin 2015 : Pré-études et identification de la zone d’étude

Début 2016 : Premiers contacts avec les élus

Juin 2016 : Début des démarches foncières

24 janvier 2017 : Permanence publique d’information

Eté 2017 : Lancement de l'étude environnementale

20 février 2018 : Délibération favorable du Conseil Municipal de La Perche

Printemps 2018 : Lancement de l'étude paysagère

15 mai 2018 au 31 juillet 2018 : Consultation du dossier de concertation

16 mai 2018 : 1er atelier de concertation

27 juin 2018 : 2ème atelier de concertation

Eté 2018 : Détermination des variantes d’implantation

Octobre 2018 : Lancement de l'étude acoustique

Décembre 2018 : 3ème atelier de concertation

Printemps 2019 : visite de parc éolien

Février 2020 : Dépot de la Demande D'Autorisation Environnementale auprès des services de l'Etat

Mars 2020 : Demandes de compléments émises par l'administration

Décembre 2020 : Réponses aux demandes de compléments de l'administration

2021 : Enquête Publique

 

 

Données du projet

  • Région 
    Centre-Val de Loire
  • Département 
    Cher
  • Communes 
    La Perche
  • Nombre d'éoliennes 
    4
  • Puissance unitaire 
    4,2 MW
  • Puissance totale 
    16,8 MW
  • Hauteur de mât 
    97 m maximum - 165 m en bout de pale
  • Production réalisée 
    24 GWh

Concertation

lettre_information_2_la_perche.pdf
lettre_information_1_la_perche.pdf
laperche_bilan_de_concertation.pdf
la_perche_cr_atelier_3.pdf
la_perche_flyer_atelier_3.pdf
la_perche_cr_atelier_2.pdf
laperche_flyer_atelier_2.pdf
la_perche_cr_atelier_1.pdf
laperche_flyer_atelier_1.pdf
laperche_dossier_de_concertation.pdf
laperche_panneau_affichage_reglementaire.pdf
Parc en développement

Interlocuteur

Maxime FLORIOT
Chef de projets
01 80 91 96 38
06 82 95 63 83
mfloriot@erg.eu